VAISSEAUX des jambes et COUPEROSE

A l'identique de l'épilation, le traitement de ces pathologies exige l'emploi d'un rayonnement puissant afin de détruire ces vaisseaux disgracieux.

La pathologie vasculaire est très fréquente et se présente sous deux formes : les varicosités des membres inférieurs et l'érythro-couperose du visage.

Les varicosités :

Ces petits vaisseaux disgracieux des jambes,sont accessibles au traitement par Laser Nd:Yag. Ce rayonnement est très performant pour cela. Différents paramétrages permettront de cibler les vaisseaux selon leurs diamètres. Une séance permet de traiter et faire disparaître un minimum de 80 % des lésions.

couperose couperose

Exemples de petites lésions vasculaires des membres inférieurs avant traitement


couperose couperose

avant / après
(AAA de R. Sult)

En vidéo

L'érythro-couperose :

Insidieuse, elle s'installe très progressivement, débutant par quelques micro-vaisseaux rouges, infiltrés dans la peau des joues. Son évolution, inexorable, ne doit pas être ignorée car cette maladie ne peut que s'accentuer avec le temps. Le Laser Nd:Yag traitera ici les vaisseaux (couperose) tandis que l'IPL (ou lampe flash) fera disparaître les nappes rouges (érythrose). Les résultats sont quasi-immédiats. La séance est de courte durée (quelques minutes). Une crème apaisante est ensuite appliquée sur la peau en fin de séance.Un léger oedème, ainsi qu'un blanchiment temporaire sont parfois visibles autour de cette zone. L'apparition de croûtelles dès le deuxième jour est possible, qu'il ne faudra surtout pas arracher.

La zone de couperose traitée au laser ne doit pas être exposée au soleil dans le mois qui suit le traitement et une protection solaire élevée (dite "50 + A et B") viendra couvrir la zone lors de toute exposition.

Le nombre de séances nécessaires est réduit : une à trois suffisent.

couperose

Exemples de petites lésions vasculaires des membres inférieurs avant traitement


couperose couperose

avant / après

couperose couperose

AAA de R. Sult